• Accueil
  • Le ministre HODIN s’active pour une formation professionnelle en adéquation avec le marché de l’emploi

Le ministre HODIN s’active pour une formation professionnelle en adéquation avec le marché de l’emploi

Le ministre HODIN s’active pour une formation professionnelle en adéquation avec le marché de l’emploi

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
[wp_applaud]

Sous les houlettes du ministre délégué Kokou Eké HODIN, le sous-secteur de l’enseignement technique et la formation professionnelle est entrain de marquer de pas géant, en se tournant résolument vers la mise en œuvre des options stratégiques nationales en matière de développement de compétences techniques et professionnelles.

C’est dans ce cadre que ce lundi 12 décembre 2022, le Ministre délégué en charge de l’enseignement technique en visite à Atakpamé, accompagné des directeurs et chefs de service centraux   a procédé  au lancement d’un atelier de formation des formateurs en dessin technique des cycles Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) et Brevet de Technicien (BT),  couplée de celle en géométrie descriptive et logiciel de mathématiques à l’intention des professeurs de mathématiques de l’enseignement technique et de la formation professionnelle qui se déroule du 12 au 16 décembre à Atakpamé, à Kara et à Lomé.

Ces formations des formateurs de l’enseignement technique et de la formation professionnelle sont rendues possible grâce à l’appui du Fonds National d’Apprentissage de Formation et de Perfectionnement Professionnels (FNAFPP),

Durant les cinq jours, les formateurs en dessin technique des cycles Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) et Brevet de Technicien (BT) seront outillés sur l’importance du dessin technique, l’appropriation du programme de formation en dessin technique, les problématiques de l’enseignement de dessin technique, la préparation de leçon et les méthodes d’enseignement entre autres.

Après le lancement, le ministre délégué et sa suite se sont rendus à l’Hôtel Kamira LODGE d’Atakpamé pour la remise des attestations et kits aux bénéficiaires de la première phase pilote de la formation de courte durée arrivé en termes de leur formation.

En effet, la formation de courte durée est initiée par le Ministère en charge de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat à travers la direction de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage avec l’appui de l’Agence Nationale de l’Emploi (ANPE) et du financement du ProDED à travers la GIZ .

Cette première cohorte est formée dans les métiers de la transformation agro-alimentaire sélectionnée pour cette phase pilote (Elevage de volailles locales et petits ruminants, la pisciculture, la transformation de viande et poisson, la transformation des fruits en jus, sirop et confitures, les techniques en forage et irrigation, le maraichage-compostage) dans la perspective de favoriser l’insertion professionnelle de 65 jeunes sélectionnés sur toute l’étendue du territoire togolais.

Le Ministre délégué Kokou Eké HODIN, a indiqué dans son discours que, l’ampleur croissante du chômage des jeunes constitue un défi de taille  non seulement pour le Togo, mais également pour toute l’Afrique. L’accès à une éducation de qualité et en phase avec le marché de l’emploi est essentiel pour réduire la pauvreté, assurer la stabilité politique et le développement.  Aussi a-t-il remercié le Chef de l’Etat Son Excellence, Faure Essozimna GNASSINGBE, pour ses multiples efforts en faveur de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. Pour terminer, il a salué vivement le soutien de la République Fédérale d’Allemagne à travers le ProDED/GIZ, pour cet accompagnement capital qui vient appuyer le gouvernement dans ses efforts de mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 et la réalisation des projets prioritaires de notre pays en matière de réformes et d’investissement dans le sous-secteur de la formation et de l’insertion professionnelles des jeunes.

Pour finir, le Ministre et sa suite ont fait une visite inopinée sur le nouveau site du lycée d’enseignement technique et professionnel d’Atakpamé pour constater de visu l’évolution des travaux de construction. Ce fut l’occasion pour le ministre délégué de prodiguer de sages conseils aux apprenants qui étaient des filières industrielles (série F4), sur l’importance de la pratique, des stages et l’intérêt de la formation en alternance.