• Accueil
  • Atelier diagnostic institutionnel et opérationnel des entités nationales de mutualisation (ENM) au Togo

Atelier diagnostic institutionnel et opérationnel des entités nationales de mutualisation (ENM) au Togo

Atelier diagnostic institutionnel et opérationnel des entités nationales de mutualisation (ENM) au Togo

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
[wp_applaud]

Dans le souci de mettre en œuvre le Programme Régional de Formation Professionnelle (PROFOR) dans l’espace UEMOA et le Tchad, le cadre de concertation des Ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle (CCMEPP-UEMOA) ont organisé du  lundi 5  au 8 décembre 2022 deux ateliers régionaux.

La cérémonie d’ouverture de ses deux ateliers a été présidée par le ministre en charge de l’Enseignement technique M. Kokou Eké HODIN en présence de la Représentant résident de l’UEMOA Aminata Lo PAYE et le Représentant de Direction du Développement et de Coopération DDC/Suisse le financier basé au Bénin,

Ouvrant l’atelier, le ministre EKE Kokou HODIN a souligné les avantages liés au PROFOR « Le PROFOR contribuera donc à l’amélioration de l’adéquation des systèmes de formation professionnelle avec les besoins des économies de l’Union. Il vise à promouvoir à l’échelle régionale des dispositifs de formation professionnelle efficients et adaptés aux économies des Etats de l’Union et du Tchad, pourvoyeurs d’emplois décents et durables pour les jeunes afin d’augmenter l’employabilité et l’insertion professionnelle des jeunes femmes et hommes dans l’espace UEMOA »

A la fin des deux rencontres, le Commissaire de l’UEMOA en charge de DDH, a expliqué que ces rencontres faits suite aux engagements de l’Union de faire de la formation des jeunes un défi essentiel pour leur épanouissement. Ainsi a-t-il souligné « Comme vous le saviez, la Commission de l’UEMOA a engagé depuis plus de décennies, de vastes chantiers d’appui et d’accompagnement d’innovations et de réformes portées par les pays de l’Union afin d’arrimer l’offre de la formation aux besoins des économies de notre espace. A ce titre la mutualisation pour laquelle vous venez de tenir ces 2 ateliers rentre dans ces chantiers de la Commission de l’UEMOA à travers le Programme Régional Formation Professionnelle (PROFOR) qui couvre les huit pays de l’Union ainsi que le Tchad »,

Il faut rappeler que ces ateliers de Lomé ont généré des résolutions. Lesquelles résolutions portent sur les points suivants :
● La désignation de points focaux auprès des structures publiques ou privées productrices de ressources ;
● Le développement de mécanismes d’incitation au partage des ressources notamment l’instauration d’une compétition avec une récompense pour les meilleurs ENM ;
● La fixation d’un objectif à atteindre par trimestre en termes de nombre de ressources à poster sur la plateforme de mutualisation ;
● La pérennisation des ENM au sein des dispositifs à travers un appui technique, matériel et financier ;
● L’inventaire dans chaque pays des ressources âgées de plus de 10 ans afin de permettre au Secrétariat Permanent du cadre de Concertation de bâtir en synergie avec les Pays, une stratégie d’actualisation de ces ressources ou outils de formation ;
● La validation de neuf (09) plans d’actions budgétisés des ENM.

Durant ces quatre jours, les participants ont travaillé à : identifier les contraintes d’ordre institutionnelle et opérationnelles entravant la mutualisation dans chaque pays ;   actualiser les outils de mise en œuvre de la mutualisation ; analyser et proposer les moyens opérationnels nécessaires aux ENM en termes de ressources humaines, financières et matériels et élaborer les Plans d’Actions Budgétisés 2023-2024 des ENM.