• Accueil
  • Le LETP Sokodé a célébré ses 100 ans de vie

Le LETP Sokodé a célébré ses 100 ans de vie

Le LETP Sokodé a célébré ses 100 ans de vie

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
[wp_applaud]

Porté sur les fonts baptismaux depuis le 21 septembre 1922, le Lycée d’Enseignement Technique et Professionnel de Sokodé (LETP-Sokodé)   avait pour mission d’être un centre capable de former les jeunes togolais destinés à servir dans l’administration et dans l’industrie.  Il accueille aujourd’hui plus de 3600 apprenants avec environ 143 personnels enseignants et administratifs.

Placée sous le haut patronage du Chef de l’Etat, Son Excellence Faure GNASSINGBE, la célébration du centenaire du LETP SOKODE a eu pour thème : « le partenariat public privé, un levier essentiel pour un enseignement technique et une formation professionnelle de qualité ». Diverses activités ont meublé cette célébration du vieux lycée d’enseignement technique et professionnel de Sokodé.

Les festivités du jubilé de noces d’eaux (100 ans) du Lycée d’enseignement technique et professionnel (LETP) Sokodé ont connu leur apothéose, le jeudi 22 décembre, à travers une cérémonie présidée par le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, M. Foli-Bazi Katari, représentant le Premier ministre. Il avait à ses côtés le Ministre délégué chargé de l’Enseignement technique et de l’Artisanat, M. Kokou Eké HODIN, des anciens ministres de l’Enseignement technique dont M. Taïrou BAGBIEGUE et Mme Henriette Olivia AMEDJOGBE-KOUEVI, des anciens proviseurs, des députés, des autorités politiques, administratives, religieuses, traditionnelles, des enseignants, des élèves  et des parents d’élèves ainsi que de nombreux invités.

Après un siècle d’existence, L’événement fit l’occasion de faire le bilan des actions menées, de relever les goulots d’étranglement et de mobiliser des personnes ressources et morales capables d’apporter des réponses adéquates pour la mise en œuvre de son projet d’établissement dans un cadre de partenariat public privé en matière de développement des compétences techniques et professionnelles, en passant par des réflexions et la mobilisation de ressources pour les perspectives meilleures.

Pour la journée d’apothéose marquant la fin des activités du centenaire (1922-2022), elle a  été meublée par des moments forts tels que :  la remise de distinctions honorifiques à plusieurs personnalités, des témoignages d’anciens élèves et la pose la première pierre du bâtiment du centenaire, la visite des stands d’expositions, et de la vitrine et du siège de la Chambre régionale de métiers de la Région Centrale.

Les distinctions honorifiques ont été décernés à certains anciens Ministres, proviseurs, élèves et autres personnalités pour leurs marques de sympathie, de solidarité et pour leurs multiples services rendus à ce lycée. De même, l’actuel censeur du LETP Sokodé qui a consacré toute sa carrière (30 ans) au service du LETP Sokodé a eu droit à une distinction.

Quant aux témoignages des anciens élèves, ce fut un moment d’émotion couplé de sentiment de satisfaction, ils ont eu à remercier le gouvernement qui ne cesse d’œuvrer pour la bonne marche de l’enseignement technique et professionnel pour finir ils ont souhaité un plein succès au LETP Sokodé

Dans le souci d’immortaliser l’évènement,  la maquette du bâtiment dédiée au centenaire a été présentée au public. Ce bâtiment  sera un bloc multimédia équipé d’ordinateurs pour faciliter une meilleure digitalisation des activités administratives et pédagogiques du lycée. Dans cette optique,  le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, Foli-Bazi Katari  a donc posé la première pierre du bâtiment du centenaire. Ce fut l’occasion de lancer un appel de fonds pour la construction de cet édifice.

Dans son discours de circonstance, le ministre délégué, s’est réjoui de la célébration du centenaire du LETP Sokodé « qui fait la référence en matière d’enseignement technique et professionnel, car de cet établissement sont sortis en un siècle des centaines de diplômés qui sont devenus de hauts cadres au service de la nation ». Faisant le bilan, M. HODIN a relevé les actions louables du gouvernement en matière de formation, d’adéquation emploi-formation, de recrutement, de traitement du personnel et de gouvernance. Aussi a-t-il souligné qu’en ce qui concerne la formation professionnelle, le gouvernement a pris des dispositions pour que « d’ici 2030, les femmes et les hommes aient tous accès dans des conditions d’égalité à un enseignement technique et professionnel, de qualité et à coût abordable ». S’agissant de la qualité de la formation, il a fait savoir que « le gouvernement a entrepris des reformes curriculaires destinées à adapter la formation aux besoins du marché de l’emploi ». D’après le ministre, « l’Etat togolais s’assure que les enseignants et les éducateurs soient valorisés, recrutés selon les besoins, bien formés, motivés et soutenus à travers des projets prioritaires, effectifs et efficaces ».

Après cette phase, les officiels ont également visité les stands des expositions des œuvres produites par les apprenants du LETP Sokodé, avant de se rendre sur le chantier du nouveau siège de la Chambre régionale des métiers et à la vitrine de l’artisanat de la région Centrale.

Porté sur les fonts baptismaux depuis le 21 septembre 1922, le Lycée d’Enseignement Technique et Professionnel de Sokodé (LETP-Sokodé)   avait pour mission d’être un centre capable de former les jeunes togolais destinés à servir dans l’administration et dans l’industrie.  Il accueille aujourd’hui plus de 3600 apprenants avec environ 143 personnels enseignants et administratifs.

Placée sous le haut patronage du Chef de l’Etat, Son Excellence Faure GNASSINGBE, la célébration du centenaire du LETP SOKODE a eu pour thème : « le partenariat public-privé, un levier essentiel pour un enseignement technique et une formation professionnelle de qualité ». Diverses activités ont meublé cette célébration du vieux lycée d’enseignement technique et professionnel de Sokodé.

Les festivités du jubilé de noces d’eaux (100 ans) du Lycée d’enseignement technique et professionnel (LETP) Sokodé ont connu leur apothéose, le jeudi 22 décembre, à travers une cérémonie présidée par le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, M. Foli-Bazi Katari, représentant le Premier ministre. Il avait à ses côtés le Ministre délégué chargé de l’Enseignement technique et de l’Artisanat, M. Kokou Eké HODIN, des anciens ministres de l’Enseignement technique dont M. Taïrou BAGBIEGUE et Mme Henriette Olivia AMEDJOGBE-KOUEVI, des anciens proviseurs, des députés, des autorités politiques, administratives, religieuses, traditionnelles, des enseignants, des élèves  et des parents d’élèves ainsi que de nombreux invités.

Après un siècle d’existence, L’événement fit l’occasion de faire le bilan des actions menées, de relever les goulots d’étranglement et de mobiliser des personnes ressources et morales capables d’apporter des réponses adéquates pour la mise en œuvre de son projet d’établissement dans un cadre de partenariat public privé en matière de développement des compétences techniques et professionnelles, en passant par des réflexions et la mobilisation de ressources pour les perspectives meilleures.

Pour la journée d’apothéose marquant la fin des activités du centenaire (1922-2022), elle a  été meublée par des moments forts tels que :  la remise de distinctions honorifiques à plusieurs personnalités, des témoignages d’anciens élèves et la pose la première pierre du bâtiment du centenaire, la visite des stands d’expositions, et de la vitrine et du siège de la Chambre régionale de métiers de la Région Centrale.

Les distinctions honorifiques ont été décernés à certains anciens Ministres, proviseurs, élèves et autres personnalités pour leurs marques de sympathie, de solidarité et pour leurs multiples services rendus à ce lycée. De même, l’actuel censeur du LETP Sokodé qui a consacré toute sa carrière (30 ans) au service du LETP Sokodé a eu droit à une distinction.

Quant aux témoignages des anciens élèves, ce fut un moment d’émotion couplé de sentiment de satisfaction, ils ont eu à remercier le gouvernement qui ne cesse d’œuvrer pour la bonne marche de l’enseignement technique et professionnel pour finir ils ont souhaité un plein succès au LETP Sokodé

Dans le souci d’immortaliser l’évènement,  la maquette du bâtiment dédiée au centenaire a été présentée au public. Ce bâtiment  sera un bloc multimédia équipé d’ordinateurs pour faciliter une meilleure digitalisation des activités administratives et pédagogiques du lycée. Dans cette optique,  le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, Foli-Bazi Katari  a donc posé la première pierre du bâtiment du centenaire. Ce fut l’occasion de lancer un appel de fonds pour la construction de cet édifice.

Dans son discours de circonstance, le ministre délégué, s’est réjoui de la célébration du centenaire du LETP Sokodé « qui fait la référence en matière d’enseignement technique et professionnel, car de cet établissement sont sortis en un siècle des centaines de diplômés qui sont devenus de hauts cadres au service de la nation ». Faisant le bilan, M. HODIN a relevé les actions louables du gouvernement en matière de formation, d’adéquation emploi-formation, de recrutement, de traitement du personnel et de gouvernance. Aussi a-t-il souligné qu’en ce qui concerne la formation professionnelle, le gouvernement a pris des dispositions pour que « d’ici 2030, les femmes et les hommes aient tous accès dans des conditions d’égalité à un enseignement technique et professionnel, de qualité et à coût abordable ». S’agissant de la qualité de la formation, il a fait savoir que « le gouvernement a entrepris des reformes curriculaires destinées à adapter la formation aux besoins du marché de l’emploi ». D’après le ministre, « l’Etat togolais s’assure que les enseignants et les éducateurs soient valorisés, recrutés selon les besoins, bien formés, motivés et soutenus à travers des projets prioritaires, effectifs et efficaces ».

Porté sur les fonts baptismaux depuis le 21 septembre 1922, le Lycée d’Enseignement Technique et Professionnel de Sokodé (LETP-Sokodé)   avait pour mission d’être un centre capable de former les jeunes togolais destinés à servir dans l’administration et dans l’industrie.  Il accueille aujourd’hui plus de 3600 apprenants avec environ 143 personnels enseignants et administratifs.

Placée sous le haut patronage du Chef de l’Etat, Son Excellence Faure GNASSINGBE, la célébration du centenaire du LETP SOKODE a eu pour thème : « le partenariat public-privé, un levier essentiel pour un enseignement technique et une formation professionnelle de qualité ». Diverses activités ont meublé cette célébration du vieux lycée d’enseignement technique et professionnel de Sokodé.

Les festivités du jubilé de noces d’eaux (100 ans) du Lycée d’enseignement technique et professionnel (LETP) Sokodé ont connu leur apothéose, le jeudi 22 décembre, à travers une cérémonie présidée par le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, M. Foli-Bazi Katari, représentant le Premier ministre. Il avait à ses côtés le Ministre délégué chargé de l’Enseignement technique et de l’Artisanat, M. Kokou Eké HODIN, des anciens ministres de l’Enseignement technique dont M. Taïrou BAGBIEGUE et Mme Henriette Olivia AMEDJOGBE-KOUEVI, des anciens proviseurs, des députés, des autorités politiques, administratives, religieuses, traditionnelles, des enseignants, des élèves  et des parents d’élèves ainsi que de nombreux invités.

Après un siècle d’existence, L’événement fit l’occasion de faire le bilan des actions menées, de relever les goulots d’étranglement et de mobiliser des personnes ressources et morales capables d’apporter des réponses adéquates pour la mise en œuvre de son projet d’établissement dans un cadre de partenariat public privé en matière de développement des compétences techniques et professionnelles, en passant par des réflexions et la mobilisation de ressources pour les perspectives meilleures.

Pour la journée d’apothéose marquant la fin des activités du centenaire (1922-2022), elle a  été meublée par des moments forts tels que :  la remise de distinctions honorifiques à plusieurs personnalités, des témoignages d’anciens élèves et la pose la première pierre du bâtiment du centenaire, la visite des stands d’expositions, et de la vitrine et du siège de la Chambre régionale de métiers de la Région Centrale.

Les distinctions honorifiques ont été décernés à certains anciens Ministres, proviseurs, élèves et autres personnalités pour leurs marques de sympathie, de solidarité et pour leurs multiples services rendus à ce lycée. De même, l’actuel censeur du LETP Sokodé qui a consacré toute sa carrière (30 ans) au service du LETP Sokodé a eu droit à une distinction.

Quant aux témoignages des anciens élèves, ce fut un moment d’émotion couplé de sentiment de satisfaction, ils ont eu à remercier le gouvernement qui ne cesse d’œuvrer pour la bonne marche de l’enseignement technique et professionnel pour finir ils ont souhaité un plein succès au LETP Sokodé

Dans le souci d’immortaliser l’évènement,  la maquette du bâtiment dédiée au centenaire a été présentée au public. Ce bâtiment  sera un bloc multimédia équipé d’ordinateurs pour faciliter une meilleure digitalisation des activités administratives et pédagogiques du lycée. Dans cette optique,  le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, Foli-Bazi Katari  a donc posé la première pierre du bâtiment du centenaire. Ce fut l’occasion de lancer un appel de fonds pour la construction de cet édifice.

Dans son discours de circonstance, le ministre délégué, s’est réjoui de la célébration du centenaire du LETP Sokodé « qui fait la référence en matière d’enseignement technique et professionnel, car de cet établissement sont sortis en un siècle des centaines de diplômés qui sont devenus de hauts cadres au service de la nation ». Faisant le bilan, M. HODIN a relevé les actions louables du gouvernement en matière de formation, d’adéquation emploi formation, de recrutement, de traitement du personnel et de gouvernance. Aussi a-t-il souligné qu’en ce qui concerne la formation professionnelle, le gouvernement a pris des dispositions pour que « d’ici 2030, les femmes et les hommes aient tous accès dans des conditions d’égalité à un enseignement technique et professionnel, de qualité et à coût abordable ». S’agissant de la qualité de la formation, il a fait savoir que « le gouvernement a entrepris des reformes curriculaires destinées à adapter la formation aux besoins du marché de l’emploi ». D’après le ministre, « l’Etat togolais s’assure que les enseignants et les éducateurs soient valorisés, recrutés selon les besoins, bien formés, motivés et soutenus à travers des projets prioritaires, effectifs et efficaces ».

Après cette phase, les officiels ont également visité les stands des expositions des œuvres produites par les apprenants du LETP Sokodé, avant de se rendre sur le chantier du nouveau siège de la Chambre régionale des métiers et à la vitrine de l’artisanat de la région Centrale.

Après cette phase, les officiels ont également visité les stands des expositions des œuvres produites par les apprenants du LETP Sokodé, avant de se rendre sur le chantier du nouveau siège de la Chambre régionale des métiers et à la vitrine de l’artisanat de la région Centrale.