• Accueil
  • Lancement officiel du concours d’entrée à l’INFA de Tové

Lancement officiel du concours d’entrée à l’INFA de Tové

Lancement officiel du concours d’entrée à l’INFA de Tové

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
[wp_applaud]

723 candidats dont 178 filles sont appelés à concourir ce matin du mardi 05 octobre 2021, aux épreuves d’admissibilité du concours de L’INFA de Tové.

Le lancement du concours d’entrée à l’INFA de Tové s’est déroulé au Lycée technique d’Adidogomè en présence du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche le Professeur Majesté N. Ihou WATEBA, du Ministre en charge de l’enseignement technique et de l’artisanat Kokou Eké HODIN et le Directeur Général de l’Institut National de Formation Agricole (INFA) le Dr Constant K. SOEDJI, représentant du ministre de l’agriculture de l’élevage et du développement rural.

La session des 05 et 06 octobre 2021, a eu lieu à l’INFA de Tové pour le centre de la région des Plateaux (Est et Ouest), le lycée technique de Sokodé pour la région centrale et au centre régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de Dapaong et de Kara pour les régions des savanes et de la kara.

L’institut national de formation agricole (INFA) de Tové,  créé en 1980 par décret n°80-270 /PR du 27 novembre 1980, est un centre de formation des techniciens agricoles et techniciens supérieurs agricoles. Le nouveau décret n° 2019-102/PR en date du 24 juillet 2019 portant réorganisation de l’institut national de formation agricole (INFA) de Tové a apporté des innovations majeures parmi lesquelles :

  • la délivrance du diplôme de baccalauréat professionnel agricole en Agropastoral, Agroéquipement et Foresterie et gestion durable des terres à travers le cycle de baccalauréat professionnel agricole (CBPA),
  • délivrance du diplôme de licence professionnelle agricole en Agriculture, Agroalimentaire, Production, santé animale et halieutique, Foresterie et gestion de l’environnement, Machinisme agricole et Aménagement et ouvrages hydroagricoles  à travers le cycle de licence professionnelle agricole (CLPA),
  • la formation de courte durée au profit des acteurs de chaines de valeur agricole.

Le Professeur Sa Majesté N. Ihou WATEBA dans son allocution a laissé attendre : « qu’aujourd’hui le secteur agricole fait partie des piliers du pays, donc le secteur est porteur. Les grands enjeux mondiaux à l’ère actuelle c’est de nourrir la planète. Dans notre pays, autant nous avons les artisans qui font de l’agriculture, mais il nous faut former suffisamment le personnel qualifié pas de niveau élevé mais de niveau moyen qui puisse vraiment répondre aux besoins des populations en les aidant pour  améliorer l’agriculture mais aussi qu’eux même soient des producteurs qui puissent améliorer le rendement agricole de notre pays. Ce concours répond à l’engagement de l’Etat dans sa politique de mettre sur le marché les acteurs compétents pour pouvoir relever le niveau de l’agriculture au Togo. Pour les candidats c’est une opportunité car c’est un concours ouvert dans le métier professionnel, puisque ce secteur emploi beaucoup de gens et est très important. Pour ceux qui vont réussir à ce concours, c’est un gage d’emploi sûr et d’un avenir assuré ».

Le Ministre a conclu en attirant l’attention des candidats à la relecture des sujets, à la ponctualité, et de croire à leur rêve.