• Accueil
  • Lancement de l’atelier de partage des documents de la phase pilote du (système d’information et de gestion de l’apprentissage) SIGA par le Ministre HODIN

Lancement de l’atelier de partage des documents de la phase pilote du (système d’information et de gestion de l’apprentissage) SIGA par le Ministre HODIN

Lancement de l’atelier de partage des documents de la phase pilote du (système d’information et de gestion de l’apprentissage) SIGA par le Ministre HODIN

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
[wp_applaud]

Le ministère délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat avec l’appui de l’UNUSCO à travers son projet de renforcement de capacités de l’éducation CapED, a entrepris de mettre en place un dispositif de collecte des données de l’apprentissage en vue de disposer des informations devant orienter les interventions publiques dans ce domaine important de notre économie dominée par les TPME, qui font office à la fois d’unités de production et centre d’apprentissage. C’est dans ce contexte que le ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat Monsieur HODIN Eké Kokou a procédé ce mardi 17 août 2021 dans la salle d’entente du CASEF au lancement de l’atelier de partage des documents de la phase pilote du (système d’information et de gestion de l’apprentissage) SIGA, organisé par la direction des statistiques, de la recherche et de la planification (DSRP)

Etaient présents à cet atelier les représentants de l’UNESCO, tel que la spécialiste du programme Education du bureau régional Mme Régine Priso, le Directeur de Cabinet M. ASSEDI Kossi Ikélé, les Directeurs centraux et chef de service du META ; le président et le DG de l’UCRM, ainsi que certains acteurs des chambres de métiers et de plusieurs invités.

Le Gouvernement ambitionne de faire de la formation professionnelle un véritable outil de promotion de la croissance économique inclusive et du développement durable du Togo. Cette volonté politique s’affiche dans le plan national de développement PND.

Conformément aux orientations de la feuille de route gouvernementale 2025 en occurrence les projets prioritaires P9 et P10 qui visent à accroitre l’accès et la qualité, et à assurer l’insertion professionnelle des sortants, le ministère en charge de l’enseignement technique et de l’artisanat s’est engagé à doter d’un système d’information sur l’apprentissage, surtout l’apprentissage informel prédominant, avec l’appui technique de l’UNESCO à travers le projet CapED a laissé entendre le directeur de la DSRP M. WOLOU Djamba. En conséquence, cet atelier a pour objectif de partager avec les participants les rapports de la phase pilote de cet outil afin d’analyser les principales leçons apprises.

Pour son compte madame Régine Priso a rappelé l’objectif 4 de l’ODD qui est d’« assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous » car cet objectif de développement durable est de ne laisser personne de côté. Ceci interpelle chaque Etat membre a rendre compte des efforts fournis et des progrès réalisés dans l’atteinte de l’ODD4. Pour ce faire le rôle des statistiques dans les sous-secteurs de l’éducation et de la formation constituent de précieux outils d’aide à la stratégique.

La spécialiste de programme Education du bureau régional Mme Régine Priso, indique que les aides mémoires issues des différentes revue sectorielles réalisées conjointement par l’Etat togolais et ses partenaires en développement donnent une information insuffisante s’agissant de l’apprentissage. C’est dans ce contexte et en collaboration avec les responsables de l’ETFP au Togo, que l’UNESCO a inscrit dans le cadre du projet CapED, une action de développement d’une fonction veille des besoins et d’aide à la décision y compris à travers l’appui à la gestion des statistiques sur l’apprentissage. Ainsi, deux régions (Maritime et Savanes) ont été choisies ainsi que deux métiers pour être testés et situation réelle à travers une expérimentation.

Dans son intervention le ministre HODIN a rendu un hommage mérité à SEM Faure Essozimna Gnassingbé, pour sa clairvoyance dans la gestion inclusive des affaires de notre pays depuis son accession à la magistrature suprême. Depuis le début de l’année 2021, le pays à basculer dans le Budget Programme ainsi la gestion axée sur les résultats ce qui exige de tous les responsables, à tous les niveaux de l’appareil de l’Etat, de disposer de données fiables et à jour sur leurs domaines d’intervention pour la prise de décision. C’est pour cette raison que le META s’est engagé à se doter d’un système d’information sur l’apprentissage, surtout l’apprentissage informel prédominant, avec l’appui technique de l’UNESCO à travers le Projet CapED. Ainsi le département disposera désormais des informations stratégiques pour une gouvernance efficace et efficiente de la formation professionnelle par voies d’apprentissage.

Le ministre a exhorté les participants à une implication active durant les travaux, afin que les échanges fructueux sortent un document de capitalisation viable.

Mme TCHEDIE Juliette Epse BANLEPO