• Accueil
  • Cinquième assemblée consulaire de l’UCRM, le Ministre Kokou Eké HODIN y était.

Cinquième assemblée consulaire de l’UCRM, le Ministre Kokou Eké HODIN y était.

Cinquième assemblée consulaire de l’UCRM, le Ministre Kokou Eké HODIN y était.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
[wp_applaud]

Délégués consulaires et responsables de l’Union des chambres régionales de métiers (UCRM),   autorités politiques et locales étaient à l’hôtel du 30 Août pour la cinquième Assemblée consulaire ordinaire afin de réfléchir non seulement sur le fonctionnement et revoir les textes qui régissent l’UNION, mais également faire le bilan des activités de l’entité tout en analysant les défis à relever.

Le Ministre dans son discours d’ouverture a remercié les artisans pour leur participation active à l’organisation de cette Assemblée, ce qui témoigne de leur volonté à contribuer à l’évolution du secteur. « Je souhaite donc à tous ici présent une cordiale bienvenue à cette session et vous adresse mes sincères remerciements pour avoir accepté mettre en berne vos multiples occupations pour être des notre ce matin. Une fois encore vous nous apportez la preuve concrète de l’intérêt que vous portez au secteur de l’artisanat, ce qui est pour nous un témoignage de votre soutien aux efforts du Gouvernement en vue de promouvoir les activités de l’artisanat comme facteur du développement économique social et culturel du pays.» a-t-il souligné.

Il a également fait un clin d’œil aux partenaires présents à ce congrès, qui ne cessent d’accompagner le secteur de l’artisanat pour son épanouissement. Il affirme à cet effet : « je voudrais saluer la présence parmi nous de nos partenaires en développement, eux qui ne lésinent nullement sur les moyens pour répondre  à nos sollicitations lorsqu’il s’agit de promouvoir notre secteur de l’artisanat.» 

Le chef du département en charge de l’enseignement technique et de l’artisanat n’a pas manqué de relever combien le secteur tient véritablement à cœur au Chef de l’Etat Son Excellence Faure Essosimma GNASSINGBE. C’est ce qui explique selon lui les multiples actions qu’il a menées dans ledit secteur pour des résultats concrets sans équivoque.

Durant deux jours, les délégués de l’UCRM auront la lourde charge d’apprécier non seulement le rapport de la commission ad hoc mise en place par la 4ème Assemblée consulaire, le projet du plan d’action opérationnelle (PAO) de 2021, mais également d’étudier et d’adopter le rapport financier exercice 2019 et le budget de 2021.

La cinquième Assemblée consulaire de l’UCRM connaitra son apothéose avec la présentation, amendement et adoption du rapport de la 5eme session de l’Assemblée consulaire.

                                                                                                                                                        BAKALI Maglibè H.