• Accueil
  • 60 jeunes bénéficient de la phase pilote des formations à courte durée dans les métiers porteurs agroalimentaire au Togo.

60 jeunes bénéficient de la phase pilote des formations à courte durée dans les métiers porteurs agroalimentaire au Togo.

60 jeunes bénéficient de la phase pilote des formations à courte durée dans les métiers porteurs agroalimentaire au Togo.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
[wp_applaud]

Ce jeudi 25 novembre 20 a lieu à l’Hôtel de la ville de Kara le lancement officiel de la phase pilote de la formation de courte durée par le Ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat Monsieur Kokou Eké HODIN. Ont pris part à cette cérémonie : les autorités locales de la Mairie de la Commune de KOZAH, le Chef Programme ProDED/GIZ au Togo, les directeurs et chefs de services publics et privés ainsi que les formateurs des centres et entreprises retenues.

Les cadres du Ministère de l’enseignement technique et de l’artisanat ont effectué un voyage d’étude au Maroc pour s’inspirer sur la formation des métiers porteurs à courte durée dans ce pays. C’est ainsi qu’ils se sont inspirés de cet exemple de formation des jeunes quelques soient le niveau d’étude et la formation, à se former à ses métiers de courte durée.

Plusieurs étapes ont été enclenchée : d’abord le processus d’identification des métiers porteurs, ensuite la sélection des jeunes et des entreprises formatrices afin de les renforcer en capacités des formateurs des centres et entreprises de formation en andragogie. A la fin de ces formations ces 60 jeunes seront installés car ils sont pourvus d’un petit équipement.

D’une durée de formation de (3 à 9 mois), ces métiers porteurs de courte durée en vue de favoriser l’insertion des jeunes selon les régions sont:

  • à Dapaong :
  • Elevage de volailles et de petits ruminants,
  • Forage et Irrigation. 

  • à Kara :
  • Maraîchage-compostage,
  • Transformation de viande et poisson.

  •  à Sokodé :
  •  Forage et Irrigation,
  • Maraîchage-compostage.
  • à Atakpamé :
  •  Transformation de fruits en jus et sirop,
  • Transformation de viande et poisson.

  • à Tsévié :
  • Elevage de volailles et de petits ruminants,
  • Maraîchage-compostage.

  • à Kpalimé : 
  • Elevage de volailles et de petits ruminants,
  • Pisciculture.

Dans son mot, le Chef programme RONNE André ProDED/GIZ, à laisser entendre : qu’il s’est réjoui du fait que cette activité soit inscrite dans la feuille de route du gouvernement et proposée par le Togo dans le cadre du partenariat de réforme avec la coopération allemande. Poursuivant ces propos, il a souhaité que d’autres partenaire œuvrant dans le domaine de la formation professionnelle et l’emploi des jeunes viennent se joindre à ce projet pour qu’il réussisse.

Le Ministre délégué, dans son discours a affirmé que : Cette initiative vient à point nommé, pour réduire la pauvreté et pour améliorer la stabilité politique ainsi que le développement durable, face au défi majeur que constitue le chômage de nos pays sans nul doute, à l’atteinte des objectifs du Plan National de Développement et la Feuille de route gouvernementale 2020-2025 sous l’impulsion du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE. Pour finir le ministre aau nom du gouvernement togolais, salué vivement le soutien de la République Fédérale d’Allemagne à travers son programme ProDED/GIZ pour cet accompagnement combien capital, qui vient appuyer les efforts de notre pays en matière de réformes et d’investissement dans le secteur de la formation et de l’insertion professionnelles des jeunes ; et a enfin, lancé la phase pilote du projet d’offres des formations de courte durée au bénéfice de la jeunesse Togolaise.