• Accueil
  • Une rentrée scolaire 2020-2021 exceptionnelle ; la COVID 19 oblige.

Une rentrée scolaire 2020-2021 exceptionnelle ; la COVID 19 oblige.

Une rentrée scolaire 2020-2021 exceptionnelle ; la COVID 19 oblige.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
[wp_applaud]

Aux grands maux, les grands remèdes ; au lieu d’attendre la grande rencontre de Kpalimé organisée a orée de chaque rentrée scolaire, le  Ministre de l’enseignement technique, de la formation et de l’insertion professionnelles prend des dispositions pour rassurer l’opinion publique par rapport à la reprise des cours prévue pour le 26 octobre 2020. C’est à cet effet qu’il a échangé avec les acteurs du sous secteur à son cabinet le 22 septembre 2020 sur la stratégie à mettre en place pour une bonne reprise des classes à la rentrée scolaire prochaine.

Etaient présents à cette rencontre, le président de l’Union Togolaise des Associations des parents d’élèves (UTAPE), les présidents des associations des écoles privées laïques et confessionnelles, les directeurs centraux et les représentants de certains syndicats de l’éducation.

Après quelques propositions données ça et là par l’assistance, c’est autour du Secrétaire général du ministère M. Emile Kossi N’GUISSAN de lever le voile sur les quatre( 4)  axes de la stratégie du ministère pour la réussite de cette  rentrée exceptionnelle. il s’agit de la:

  • Coordination et suivi de la mise en œuvre de la stratégie ;
  • Gestion des effectifs en lien avec les besoins en infrastructures complémentaires pour répondre aux mesures barrières et de sécurité sanitaire ;
  • Organisation de l’apprentissage dans le contexte de la Covid 19 en lien avec les besoins en enseignants complémentaires ;
  • Mise en place des mesures de sécurité sanitaire.

Prenant la parole, le ministre a rassuré l’assistance que des mesures sanitaires sont entrain d’être prises par le gouvernement toujours pour le bien être des acteurs dans les écoles. Selon lui il s’agira de doter certains établissements de forage et de latrines surtout ceux qui en sont dépourvus.

Les participants de leur côté ont souhaité l’instauration d’une communication efficiente entre tous les acteurs du système éducatif. Ils ont proposé également qu’une sensibilisation du monde scolaire soit faite sur le port correct de masque. Pour eux, les masques trop étouffants doivent être évités pour les élèves. Ils ont ajouté a toute cette panoplie de recommandations que des  enseignants retraités ou volontaires soit sollicités pour renforcer les effectifs d’enseignants existants.

L’assistance a profité de cette occasion pour féliciter le ministre pour les nobles actes qu’il ne cesse de poser à la tête de ce département pour la bonne marche du sous secteur.

La rencontre a pris fin sur une note de satisfaction de tous.