• Accueil
  • Passation de service au Ministère chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat.

Passation de service au Ministère chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat.

Passation de service au Ministère chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
[wp_applaud]

Présidée par le secrétaire général adjoint du gouvernement, cette cérémonie a vu la participation du ministre des enseignements primaire, secondaire,  technique et de l’artisanat KOKOROKO Dodzi et les cadres du département.

« Les Hommes passent mais les institutions demeurent, » c’est par ces mots pleins de sens que le directeur du cabinet NYAWUAME Eugène a introduit l’évènement. Le Secrétaire général du gouvernement dans son mot d’ouverture a témoigné sa gratitude aux deux ministres avant de donner le chronogramme de la cérémonie.

Le ministre sortant fut le premier à prendre la parole pour d’abord féliciter son collègue entrant tout en le rassurant que le personnel est conscient des défis à relever par le département. « Monsieur le Ministre, l’ensemble du personnel du département a pris conscience du fait que l’insertion professionnelle de nos jeunes est assujettie à la qualité de la formation. Il s’est engagé donc à œuvrer aux côtés de son excellence Monsieur le Président de la République, du gouvernement et de vous en particulier pour faire du secteur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, le sous secteur du système éducatif le plus attractif pour nos apprenants,» a-t-il souligné.

Le Ministre KOKOROKO au nom  du Ministre délégué et en son nom propre a également de son côté rassuré son prédécesseur que les chantiers qu’il a ouvert seront poursuivis. Il a ensuite proposé un  contrat à tout le personnel. Il affirme à cet effet : « je n’ai pas une solution magique en venant travailler  avec vous. Je propose un contrat simple qui consiste à bâtir les hommes, les édifices et les institutions fortes et je sais compter sur vous à l’heure de tous les grands rendez-vous.»

La cérémonie a pris fin avec la signature du procès verbal et l’échange de documents entre les ministres.

                                                                                                                                  BAKALI Maglibè H.