• Accueil
  • Les acteurs de l’enseignement technique et de la formation professionnelle planifient leurs actions

Les acteurs de l’enseignement technique et de la formation professionnelle planifient leurs actions

Les acteurs de l’enseignement technique et de la formation professionnelle planifient leurs actions

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn
[wp_applaud]

Le gouvernement de Toméga DOGBE  s’est lancé un défit dans tous les domaines.  L’enseignement  technique et la formation professionnelle n’est pas en marge. Il  est donc  prévu non seulement l’augmentation des capacités d’accueil  scolaire, technique et professionnelle, mais également l’amélioration de la qualité de l’enseignement, de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Pour ce faire des indicateurs de performance sont fixés pour un suivi et évaluation. Entre autres indicateurs :

  • 25-30 élèves par classe au niveau de l’enseignement technique,
  • Près de 80% des apprenants et élèves sortant de la formation technique et professionnelle trouvant un emploi,
  • Près de 90% des enseignants bénéficiant de renforcement de capacités d’ici 2025,
  • Près de 90% des établissements scolaires connectés au réseau internet,
  • 100% des établissements ayant accès à l’eau et à l’électricité.

Le META se met au travail pour relever ce défit. L’atelier de planification et de priorisation des actions de FOPADESC à Lomé  s’est  penché sur la question.  Pendant (3) trois jours il s’est agit pour les participants d’identifier et de définir les actions, projets et programmes du META, définir les activités de mise en œuvre des différents projets/programmes et actions,  d’élaborer et mettre à disposition des services et directions techniques ainsi que des partenaires de l’ETFP, un plan d’action triennal des activités du Ministère pour la période  2021-2023.

Le Ministre, à la cérémonie de clôture de cet atelier, a remercié tous les participants de l’atelier pour leur abnégation afin que les objectifs escomptés soient atteints. « C’est donc avec un sentiment de reconnaissance que je vous exprime mes sincères gratitudes pour avoir accepté mettre en veilleuse vos multiples occupations durant ces trois jours afin de vous consacrer particulièrement et prioritairement à la planification de nos activités.» a-t-il relevé.

Il a ensuite rappelé combien le sous secteur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle tient à cœur au Chef de l’Etat. Il déclare à ce propos : « nous mesurons aujourd’hui combien notre sous secteur se trouve au centre de la vision clairvoyante du Chef de l’Etat Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE ; vision exprimée dans le Plan National de Développement (PND) et dans la feuille de route gouvernementale Togo 2025 à travers trois (3) axes prioritaires déclinés en dix (10) ambitions et quarante deux (42) projets de réformes. »

Le tableau de bord du META étant mis en place, il ne reste qu’à respecter le chronogramme au grand bonheur de la jeunesse togolaise.

                                                                                                                                                 BAKALI Maglibè H.