• Accueil
  • Lancement de la formation hybride en ingénierie APC et l’application « inserjeune » au Togo: 30 conseillers pédagogiques et (15) responsables d’insertion issus des établissements de formation renforcent leurs capacités

Lancement de la formation hybride en ingénierie APC et l’application « inserjeune » au Togo: 30 conseillers pédagogiques et (15) responsables d’insertion issus des établissements de formation renforcent leurs capacités

Lancement de la formation hybride en ingénierie APC et l’application « inserjeune » au Togo: 30 conseillers pédagogiques et (15) responsables d’insertion issus des établissements de formation renforcent leurs capacités

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
[wp_applaud]

Le Plan Sectoriel et de l’Education (PSE) de notre pays rappelle que l’amélioration de la qualité de l’ETFP passe non seulement par la modernisation des infrastructures et des équipements des établissements et centres de formation qui sont généralement obsolètes et déconnectés des nouvelles technologies mais aussi par la poursuite de la révision des programmes de formation afin de les adapter aux besoins du marché du travail.

Cette volonté est exprimée à travers la loi N° 2002-16 du 30 avril 2002 portant orientation de l’Enseignement Technique et la formation professionnelle, le Togo a fait le choix de l’approche par compétence APC pour le développement des programmes de formation. Ainsi, dans le sous-secteur de l’enseignement technique, le protocole d’accord de subvention a été signé entre l’institut de la Francophonie pour l’éducation et la Formation et l’Institut national de formation et de perfectionnement professionnels permettant de renforcer cette option.

C’est dans ce contexte que le Ministre délégué en charge de l’enseignement technique et de l’artisanat Monsieur Kokou Eké HODIN a ouvert ce lundi 18 octobre dans les locaux de l’Institut National de formation et de perfectionnement professionnels (INFPP) un atelier de lancement de la formation hybride en ingénierie APC et sur l’application « inserjeune » du programme « Formation et insertion professionnelle des jeunes » (FIJ) de l’institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF) au Togo.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur de l’INFPP a exprimé sa gratitude à la Représentante de l’OIT de l’Afrique de l’ouest et l’équipe de l’IFEF arrivée de Dakar pour cette action de Formation. Il a soulevé les difficultés de mise en œuvre de l’approche par compétences prévue dans la loi d’orientation de 2002 pour cause de manque de ressources humaines compétentes. De ce fait cet accompagnement de IFEF en vue d’appuyer le système de l’ETFP dans sa formation des conseillers en Ingénierie APC et dans l’implémentation de l’application « INSERJEUNE » vient à point nommé.

Dans son allocution Madame Thi Hoang Mai TRAN, la Représentante pour l’Afrique de l’Ouest de l’organisation internationale de la Francophonie (OIT) a d’abord félicité l’engagement de l’Etat togolais, à travers son Ministère, à promouvoir l’ETFP, qui permet aux jeunes d’acquérir des compétences directement applicables sur le marché du travail. Ainsi de nouveaux défis doivent être relevés afin que les formations et les enseignements proposés soient en adéquation sur le marché du travail.  C’est dans ce souci que OIF apporte une réponse aux exigences de qualifications sur le marché du travail à travers son organe IFEF basé à Dakar au Sénégal. Cet appui sera axé sur deux volets interdépendants :

  • Le renforcement de l’implantation de la méthodologie de l’Approche par les Compétences (APC) afin de répondre à la requête du ministère dans son objectif d’améliorer la qualité de l’offre de formation en tenant compte des besoins spécifiques du secteur économique ;
  • Le renforcement des capacités des responsables d’insertion dans les établissements de formation.

En ce qui concerne l’appui du programme FIJ de IFEF, il a un double objectif :

  • La formation hybride en ingénierie APC de 30 conseillers pédagogiques, le but étant de renforcer les compétences des cadres et des formateurs pour qu’ils soient en mesure de réviser et d’élaborer des programmes de formation qui soient en lien direct avec les compétences attendues par les entreprises, d’une part et de développer une expertise interne en ingénierie APC, d’autre part
  • La formation de quinze (15) responsables d’insertion issus des établissements de formation ainsi que des équipes de cadres et d’ informatique du Ministère à l’utilisation et à l’implantation de l’application informatique « INSERJEUNE, destinée à mesurer le taux d’insertion des jeunes diplômés de l’ETFP et le taux de satisfaction des entreprises, dans le but de réguler l’offre de formation et d’assurer une meilleure adéquation/emploi.

Le Ministre délégué dans son allocution a laissé entendre que « le secteur de l’éducation est aujourd’hui, à juste titre, au cœur des réformes et de l’agenda du gouvernement togolais contenus dans le plan national de développement (PND) et dans la feuille de route gouvernementale 2020-2025 à travers le projet P10 qui vise l’amélioration de la qualité de l’enseignement et la formation. Ainsi, la présente session de formation-action des méthodologues/conseillers pédagogiques en Ingénierie APC et des points focaux chargés de la gestion de l’outil « Inserjeune » s’inscrit dans la droite ligne de la vision du chef de l’Etat, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE qui ne ménage aucun effort quand il s’agit d’améliorer la qualité de la formation professionnelle ».

Pour terminer, le ministre délégué a adressé ses vifs remerciements à l’Organisation Internationale de la Francophonie qui se tient aux cotés de notre pays dans sa volonté de réformer son système de formation professionnelle.