• Accueil
  • SUBSTITUER LA FARINE DU BLE PAR LES FARINES LOCALES ; L’INFPP JOUE SA PARTITION.

SUBSTITUER LA FARINE DU BLE PAR LES FARINES LOCALES ; L’INFPP JOUE SA PARTITION.

SUBSTITUER LA FARINE DU BLE PAR LES FARINES LOCALES ; L’INFPP JOUE SA PARTITION.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
[wp_applaud]

Les actions continuent toujours dans le but d’associer les farines locales à la fabrication du pain. L’Institut national de formation et de perfectionnement professionnel (INFPP)  a donc dans ce sens procédé à la remise d’attestation aux formateurs des artisans et artisanes  boulangers, spécialistes de la production du pain de mie aux farines locales. C’était ce vendredi 02 septembre 2022 en présence d’éminentes personnalités au rang desquelles  ASSEDI IKELLE, Directeur de cabinet du Ministère délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat. Cette remise fait suite à la formation de ces formateurs organisée par ledit institut avec l’appui de l’ONG OADEL. Ils sont 24 boulangers venus des six régions du Togo y compris Lomé à suivre cette formation à Niamtougou au Nord du Togo du 25 au 29 juillet 2022.

Le rôle attendu de ces formateurs est de former à leur tour sur l’ensemble du territoire togolais au moins cinq cents (500) artisans boulangers sur la production du pain à base de farines de sorgho, de soja ou de manioc au taux de quinze pour cent (15%).

A l’ouverture de la cérémonie Monsieur ASSEDI a félicité le gouvernement pour les idées ingénieuses qu’il ne cesse d’émettre pour venir about de la pénurie du blé occasionnée par la guerre en UKRAINE. Il a félicité les bénéficiaires et les a exhorté a réussir la mission pour laquelle ils ont été formée. Répondant  au Directeur de cabinet les impétrants ont réitéré leur engagement à transmettre leurs compétences à leurs pairs.

BAKALI M