• Accueil
  • Harmonisation de trois référentiels de formation de métier ; le META s’affirme.

Harmonisation de trois référentiels de formation de métier ; le META s’affirme.

Harmonisation de trois référentiels de formation de métier ; le META s’affirme.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
[wp_applaud]
Photo d’ensemble

Référentiel de formation du métier d’assistant maçon, de maçon et de plombier ; trois programmes à harmoniser. C’est l’objectif d’un atelier qui a ouvert ses portes ce Mercredi 27 juillet 2022 à Lomé. 14 acteurs de ces trois métiers vont examiner et valider les programmes de formation proposés par le Ghana, le Nigéria et le Togo. Ces acteurs ont la lourde charge  entre autre  d’étudier  et de comparer les trois référentiels  aux normes en vigueur au Togo, de vérifier les modalités d’évaluation et de certification des formations retenues par le Ghana et le Nigéria ; d’examiner l’assurance qualité des arrangements de formation, d’évaluation et de certification; de proposer si besoin des améliorations nécessaires.

Financé  par l’Organisation internationale du travail (OIT) dans le cadre du projet « d’appui à la libre circulation des personnes et à la migration en Afrique de l’ouest », le processus de reconnaissance et d’harmonisation des normes entre les trois pays sus cités vise à renforcer la confiance des employeurs dans l’embauche de travailleurs migrants et promouvoir une meilleure intégration de ceux-ci dans la population active; à entendre les organisateurs.

Dans son mot de bienvenu N’GUISSAN Kossi, Directeur de l’Institut national de formation et de perfectionnement professionnel (INFPP), structure accueillant l’atelier est revenu  essentiellement sur ledit processus.

Du haut des tribunes de la salle de réunion de l’INFPP, le Ministre délégué en charge de l’enseignement technique et de l’artisanat Kokou Eké HODIN a dans son discours d’ouverture exprimé la reconnaissance du gouvernement aux participants pour leur détermination à accompagner le sous secteur de l’enseignement technique et la formation professionnelle. Il a également insisté sur l’importance qu’accorde le gouvernement à ce sous secteur qui est, selon lui,  au cœur des reformes et de l’agenda gouvernemental contenu dans le plan national de développement et la feuille de route 2020-2025. Le Ministre avant de déclarer ouvert l’atelier, a rendu hommage au président de la République son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE qui ne ménage aucun effort quand il s’agit des initiatives favorisant l’intégration sous régionale et à exhorter les participants à plus d’abnégation afin que les objectifs de l’atelier soient atteints.

BAKALI M.