Aller au contenu principal

L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE VEUT FACILITER L’INSERTION PROFESSIONNELLES DES APPRENANTS.

Publié le : 12 aoû 2020
photo PAIPA

C’est à travers le projet d’appui à l’insertion professionnelle des apprenants du système d’enseignement technique et de formation professionnelle décliné sous l’acronyme (PAIPA/ETFP), que l’enseignement technique, sous l’impulsion du Ministre Taïrou BAGBIEGUE, veut résoudre l’épineux problème du chômage ou du sous emploi sur le marché de l’emploi en améliorant le profil des jeunes.

Le projet a pour objectif de donner aux apprenants des filières industrielles et agricoles du système de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (ETFP), les possibilités d’améliorer leurs compétences professionnelles afin d’accroître leur employabilité et par ricochet, assurer plus aisément leur insertion sur le marché du travail. Aussi sera – t- il l’opportunité pour les bénéficiaires d’obtenir non seulement des kits de matériels pouvant leur permettre d’exercer librement leur métier mais également des  produits d’accompagnement à l’insertion professionnelle offerts par les partenaires. Le METFIP à travers ce projet va susciter chez les apprenants l’exercice du métier et favoriser leur employabilité à la fin de la formation.

Près de 10.000 apprenants des deuxième et troisième années des filières industrielles et agricoles inscrits dans les établissements et centres publics et privés agréés du système de l’ETFP y compris ceux du système dual coopératif sont visés par le PAIPA/ETFP.

Pour atteindre l’objectif assigné, des activités principales seront menées. Il s’agira de :

  • l’identification des apprenants bénéficiaires par spécialité,
  • détermination des besoins en matériels et équipements essentiels à l’exercice du métier,
  • l’acquisition de kits selon les spécialités des apprenants identifiés,
  • la mise à disposition des apprenants de kits et de tout autre accompagnement,
  • le suivi de l’utilisation des kits et des effets induits.

D’un coût total de 2.217.120.000 FCFA pour la phase pilote, ce projet sera coordonné par la cellule technique d’appui à l’auto emploi et à l’insertion professionnelle mise en place au niveau central en collaboration   avec les directions de formation (DFPA ,DEST), les inspections et  les établissements /centres d’ETFP. Cette cellule technique aura à gérer le projet avec des comités locaux implantés dans chaque établissement de formation.

Nous espérons qu’à travers ce projet les jeunes trouveront un répondant à leur problème d’employabilité après leur formation.

                                                                                                                                 BAKALI Maglibè H.

Top