Aller au contenu principal

Cérémonie de présentation de la Stratégie Nationale d'ETFP du Togo

Publié le : 05 nov 2018
La Stratégie nationale de l’EFTP du Togo présentée à l'hôtel la Concorde le 23 octobre 2018

La Stratégie nationale de l’EFTP du Togo présentée à l'hôtel la Concorde le 23 octobre 2018.

Le 23 octobre 2018, la Stratégie nationale de l'enseignement et la formation techniques et professionnels (l’ETFP) du Togo (SNETFP) a été présentée au ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Son Excellence Georges Kwawu Aîdam. C’était lors d’une cérémonie tenue à l’hôtel LA CONCORDE de Lomé, en présence d’une cinquantaine de participants, représentants des institutions, du secteur privé, de la société civile, et des partenaires techniques et financiers.

Par cette Stratégie nationale, le ministère chargé de l’ETFP veut développer une vision renouvelée de l’ETFP et ouvrir de nouvelles perspectives d’ordre juridique, institutionnel, organisationnel et managérial, afin de garantir une gouvernance efficace de l’ETFP, conformément aux cadres fixés par la Déclaration de politique sectorielle de l’éducation, le Plan Sectoriel de l’Education (PSE) et le Plan National de Développement (PND).

M. Borhène Chakroun, Chef de la Section Jeunesse, alphabétisation et développement des compétences au Siège de l’UNESCO, et le Bureau régional d’Abuja, représenté par son directeur M. Ydo Yao, accompagné de la Spécialiste de programme Education Rokhaya Fall Diawara, ont rappelé le contexte international, régional et national de la marche vers l’atteinte des objectifs du développement durable, et la Stratégie de l’UNESCO pour l’EFTP à travers laquelle l’appui technique est apporté à ses pays membres, et en particulier au bénéfice des acteurs togolais.

Depuis 2016, une volonté politique de redynamisation portée par le ministère en charge de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (ETFP) au Togo a abouti à la formulation d’orientations stratégiques, en lien avec le Plan sectoriel de l’éducation (PSE) révisé et le Plan national de développement (PND) 2018 - 2022. 

L’UNESCO, à travers son programme de renforcement de capacités CapED, appuie les efforts de réforme du Togo visant à transformer son système d’ETFP. Une partie de cet appui vise à renforcer la gouvernance et l’efficience du système. A cet effet, une Revue des politiques d’ETFP a été conduite en 2017 en collaboration étroite avec la partie nationale. Les options politiques proposées recommandaient notamment d’élaborer une Stratégie nationale de l’ETFP.

Le processus d’élaboration de cette Stratégie, à la requête expresse du ministre, a été lancé avec une équipe nationale, en consultation avec tous les acteurs du système concerné, et sous la houlette de trois experts mobilisés par l’UNESCO.

Les orientations stratégiques prévoient l’amélioration de l’efficacité interne et externe du système par l’élaboration de curricula selon des standards consensuels ; l’implantation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans trois structures d’ETFP ; et l’amélioration de l’employabilité et l’insertion des jeunes en situation de chômage.

Les 7 objectifs stratégiques pour améliorer l’EFTP du Togo

La SNETFP comporte 7 Objectifs stratégiques, portant respectivement sur :

  1. L’instauration d’une gouvernance efficace et partenariale de l’ETFP
  2. L’amélioration de l’accès, de l’équité et de l’égalité entre les genres de l’ETFP
  3. La valorisation de la voie ETFP et le développement d’un système de certifications tout au long de la vie
  4. L’orientation de l’ETFP vers l’employabilité des jeunes et des adultes
  5. L’accroissement des capacités et de la qualité de la formation professionnelle par apprentissage et duale
  6. L’instauration d’un mécanisme de financement régulier, diversifié et soutenable ;
  7. L’identification et l’anticipation de la demande en compétences et la promotion de la recherche et de l’innovation

Les nouvelles options stratégiques nationales en matière de développement des compétences techniques et professionnelles ici formulées permettront au pays, une fois mises en œuvre, de disposer d’une main d’œuvre qualifiée capable de subvenir à ses besoins socio-économiques et de participer à la croissance économique durable du pays et de la région ouest-africaine, afin de contribuer à la transformation économique de l’Afrique.

A la suite de cette cérémonie, qui a permis l’adoption unanime de la SNETFP, l’équipe nationale développera un plan d’action chiffré de la mise en œuvre de la SNETFP, avec l’appui de l’UNESCO, et réunira à nouveau tous les participants, dont les partenaires techniques et financiers, pour sa présentation.

 

Top